Comment choisir son nom de marque ?

Votre nom de marque aura un impact déterminant sur le développement de votre activité. C’est pourquoi vous ne devez pas le choisir à la légère, il pourrait vous porter préjudice ! Découvrez dans cet article quelques conseils à ce sujet.

Qu’est-ce qu’un « nom » ?

Un « nom » est un mot qui sert à désigner et à distinguer un être ou une chose du reste du monde. Il se réfère donc à l’identité. Il répond à la question « c’est qui ? » s’il s’agit d’une personne, ou « c’est quoi ? » s’il s’agit d’une chose, de votre marque par exemple. Par conséquent, le nom de votre marque doit évoquer sa raison d’être, c’est-à-dire sa mission. Il doit nous faire penser, d’une certaine manière, à votre activité, votre offre, votre cible, votre vision, vos valeurs… Il retiendra ainsi plus aisément l’attention du public intéressé par ce que vous proposez.

5 qualités d’un « bon » nom de marque

01.Évocateur

La 1ère caractéristique d’un « bon » nom de marque est donc, par définition, d’être évocateur, c’est-à-dire de suggérer à votre auditoire la nature et la mission de votre activité. N’appelez donc pas votre projet par la contraction des prénoms de vos enfants si cela n’a rien à voir avec ce que vous faites ni avec le public que vous souhaitez toucher.

02.Cohérent

Un nom bien choisi doit aussi être cohérent avec votre stratégie de développement. Par exemple, si vous vendez aujourd’hui du café, il ne vous sera pas avantageux d’inclure le terme « café » dans votre marque si vous comptez aussi vendre plus tard du thé. De même, inclure le nom de votre ville serait préjudiciable si vous envisagez de vous étendre plus tard ailleurs. Quoi qu’il en soit, pensez « stratégie », car selon le contexte, le nom de votre ville par exemple pourrait être plutôt un gage de qualité et de prestige (tel Paris dans le cas de la mode).

03.Distinctif

Votre marque doit pouvoir vous distinguer de vos confrères. Si vous êtes Émilie et que vous faites de la pâtisserie, assurez-vous que le nom « Les desserts d’Émilie » n’est pas déjà pris sur internet par une consœur homonyme et que la marque n’est pas déjà protégée !

04.Mémorable

Un nom bien choisi est un nom qui marque les esprits ! Assurez-vous aussi qu’il soit facile à retenir.

05.Concis

Préférez un nom concis qui vous désigne avec peu de lettres ou de mots. Sachant que nous vivons à une ère ou la communication digitale est incontournable, un nom trop long serait d’une grande pénalité : il générera une adresse web et un courriel trop longs, et vous ne pourrez vous en servir comme nom d’utilisateur sur les plateformes limitant fortement le nombre de caractères.

5 étapes pour trouver son nom de marque

Étape 01.Établir la raison d’être de son projet

On l’a déjà dit, le nom d’une marque doit se référer à son identité. La 1ère étape pour trouver votre nom consiste donc à avoir les idées claires sur la raison d’être de votre projet. Dès lors :

➜ En ce qui concerne votre mission, demandez-vous :
• « Quel besoin voudrais-je combler ? »
• « Quelles personnes sont concernées par ce besoin ? »
• « Que suis-je en mesure de leur proposer ? »

➜ Pour ce qui est de votre vision, projetez-vous dans l’avenir, et demandez-vous :
• « Qu’aimerais-je avoir accompli en faveur de ma cible d’ici 3 ans ? 5 ans ? 10 ans ? »
• « À quelle taille (et en quels lieux) s’étendra mon activité ? »
• « Combien de personnes auront rejoint mon équipe ? »

Enfin, vous pouvez y ajouter l’ensemble des valeurs qui vous tiennent à cœur et qui dicteront votre manière de travailler.

Étape 02.Résumer cette raison d’être en une phrase-clé

Une fois la raison d’être clarifiée, écrivez-la en une phrase simple et concise. Elle doit pouvoir résumer ce que vous allez faire, à peu près comme ceci : « nous apportons cette offre à ce besoin de ces personnes », ou « nous résolvons ce problème par cette solution et pour cette raison », ou « nous apportons cette réponse à cette question et de cette manière ». Bref, cette phrase décrira l’action qu’accomplit votre marque et c’est elle qu’il faudra chercher à évoquer par votre nom.

Étape 03.Créer un champ lexical autour de cette phrase-clé

Trouvez un maximum de mots-clés qui se rapportent à la mission de votre entreprise. Qu’il s’agisse de synonymes, de noms propres ou communs qui renvoient à votre raison d’être, notez-les tous : ils seront la « matière première » avec laquelle vous construirez votre nom à l’étape suivante.

Étape 04.Trouver des idées de noms à partir du champ lexical créé

Servez-vous du champ lexical créé pour construire des idées de noms qui « disent » la phrase-clé que vous avez écrite à l’étape 02. À cet effet, plusieurs techniques existent, en voici une liste non exhaustive :

• Combiner les mots-clés : il s’agit de combiner des morceaux de mots-clés pour créer un nom.
• Changer la langue : utiliser une langue étrangère permet de multiplier le nombre de possibilités, sachant d’ailleurs que certaines langues offriront plusieurs synonymes pour un même mot-clé. De plus, l’identité de marque peut se voir renforcée si la langue choisie renvoie à une anecdote autour du projet, aux origines de son créateur ou à la cible de l’offre proposée.
Utiliser des racines (préfixes, suffixes) de langues anciennes : les langues anciennes ou mortes (grec ancien, latin, araméen…) offrent l’avantage de racines qui ne sont pas communément utilisées et qui seront vectrices de sens pour votre marque.
• Créer un sigle.
• « Jouer » avec les mots : par des calembours, des acrostiches, des ambigrammes, des contrepèteries…

Étape 05.Filtrer sa liste de noms et choisir le nom définitif

Alors que vous êtes à cette étape, vous avez quelques noms à votre disposition. Il ne vous reste plus qu’à choisir celui que vous retiendrez. Optez pour celui qui respecte au mieux les 5 qualités d’un bon nom de marque que nous avons vues précédemment. Il n’est pas interdit de recueillir l’avis d’un petit comité de personnes de confiance autour de vous, mais à l’arrivée, faites votre décision en étant en paix avec vous-même, c’est votre projet !

+ posts

Post a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.